Racisme

Un contexte politique local tendu

Logo_maxLe festival Melting Potage est né en réponse aux nombreux problèmes de racisme dans les Monts et l’ouest Lyonnais. Il a été créé en 2003 par 10 jeunes qui en avaient ras le bol de l’image de « fachos » de certaine commune. Lors de sa première édition une campagne de boycott et une contre-manifestation ont été organisée par les Jeunesses Identitaires (groupuscule néo-nazi).

Depuis 10 ans les pressions ont été nombreuses, quasi-systématiquement physiques et violentes à l’encontre des organisateurs. En 2012 une cinquantaine de skinhead se sont encore rassemblés devant le festival.

Notre simple présence chaque année est un acte militant en soi et se doit de continuer. Le festival a permis à de nombreux acteurs locaux et institutionnels de réaliser l’ampleur de ce phénomène auprès des jeunes des Monts du Lyonnais.

A lire : « Les Monts du Lyonnais aux prises avec l’extrême droite radicale » sur Rue89 Lyon

Des actions contre le racisme​

c-est-arrive-pres-de-chez-vous-rectoDepuis 9 ans, le festival Melting Potage a organisé de nombreux événements afin de sensibiliser les festivaliers et les jeunes du secteur aux problèmes du racisme dans les Monts du Lyonnais.

Dans le cadre du festival, nous avons mis en place une exposition, une diffusion de cours métrages « Vivre ensemble contre le racisme ». Chaque année nous diffusons des cartes postales intitulées : « C’est arrivée près de chez  vous », qui répertorient les actes racistes qui se sont déroulés dans l’année. Des happenings contre le racisme sont organisés également chaque année pendant la soirée du festival :  spectacle d’un Guignol antiraciste, le Crieur Public contre le racisme, des Slams, du théâtre, du théâtre d’impro, des vidéos, des graffs…

En dehors du festival, nous avons organisés des débats de sensibilisation, nous étions présents à des réunions du collectif pour une politique citoyenne dans les Monts du Lyonnais, du collectif vigilance 69 contre l’extrême droite, nous référençons des actes racistes du territoire, nous avons fait des interventions dans des classes de primaires, des repas du monde, nous rencontrons les MJCs et les espaces jeunes du territoire, nous tenons des stands dans d’autres festivals (Woodstower, Festbouc)…